Ho’oponopono

Je suis désolé, s’il te plaît, pardonne-moi, merci, je t’aime.     Ho’oponopono

 

Ho'oponopono

Ho’oponopono : se réconcilier et se pardonner

Initialement, le Ho’oponopono est une tradition de RECONCILIATION et de PARDON des anciens Hawaïens qui était utilisée par un guérisseur, en travail de groupe. Cette méthode a été revisitée dans les années 90 par Morrnah Nalamaku Simeona. Elle en fait un mélange de tradition hawaïenne, de prière au Créateur Divin, de réincarnation et de Karma. Et qui a utilisé cette version revisitée du Ho’oponopono aussi bien en groupe qu’en séances individuelles.

Bien qu’elle ait donné des conférences dans de nombreux pays, aux Nations Unies, dans des hôpitaux, des universités et même des entreprises, le Ho’oponopono est resté relativement confidentiel jusqu’à assez récemment.

La vraie définition du terme Ho’oponopono est : « un processus qui permet d’évacuer les énergies toxiques en laissant toute la place aux pensées, aux mots, aux actes du Divin. » Et, dans son application, Ho’oponopono signifie « corriger une erreur ». Selon les anciens Hawaïens, «l’erreur vient des pensées qui sont teintées de douloureuses mémoires du passé. Ho’oponopono offre une libération de l’énergie de ces pensées douloureuses, qui causent des déséquilibres et des désordres. »

Ho’oponopono : nettoyer les mémoires erronées

Le principe de base est très simple : Si quelque chose se passe dans ma vie, c’est que j’en porte en moi la mémoire ancestrale. En pratiquant le Ho’oponopono, je nettoie cette mémoire et je permets ainsi de ne plus être confronté à cela.

Cela signifie l’acceptation de tout ce qui est – même des personnes qui font partie de notre vie, et de leurs problèmes aussi, parce que leurs problèmes sont également les nôtres. Nous les portons en nous de façon inconsciente.

Cela veut dire que le Ho’oponopono est tout  simplement un processus de résolution de problème. Un processus qui se fait entièrement à l’intérieur de nous-mêmes.

Le but n’est pas d’obtenir un résultat, mais plutôt d’obtenir la paix. Par contre, en le pratiquant, il arrive souvent que nous obtenions le résultat que nous souhaitions au départ.

Imaginiez que vous envisagiez chaque problème non pas comme une épreuve, mais comme une occasion favorable. Les problèmes représentent les mémoires du passé que nous visionnons de nouveau afin de nous offrir une autre occasion de voir cette situation avec les yeux de l’amour. L’amour neutralise les émotions qui ont causé le problème, puis libère les énergies des pensées ainsi neutralisées, les laissant dans un état dénudé, de vide, de liberté totale. Après quoi l’amour peut emplir ces pensées vides et libérées de lui-même, c’est-à-dire d’amour.

Ho’oponopono : nettoyer en moi ce qui est incorrect

Ces mémoires problématiques n’ont absolument rien à voir avec les gens, les lieux, les situations. Elles ont juste à voir avec nous. Et elles sont des occasions favorables de libération.