BILAN D’ORIENTATION

Ouvrez l’avenir de votre enfant avec un Bilan d’orientation

A partir de la 4ème – Pour les études secondaires, universitaires, et la reconversion professionnelle

La « Gen Z »

 La génération Z, celle des jeunes nés à partir de 1995, a ses propres particularités et motivations.

Les jeunes d’aujourd’hui ont avant tout besoin de trouver du sens à ce qu’ils font, sont ambitieux et veulent prendre du plaisir dans leurs activités, travail inclus.

Ils sont mobiles, entreprenants, débrouillards, capables de mener de front plusieurs tâches, analysent et prennent des décisions généralement très rapidement.

Accompagner un Gen Z implique de la rapidité, de la réactivité, du dynamisme, de l’ouverture d’esprit et de la créativité.

Ces jeunes sont réputés pour avoir une grande capacité à bouger, à changer, à partir sur d’autres projets.

Leur proposer un cursus d’études qui va favoriser leur mobilité future est donc primordial.

Un accompagnement personnalisé pour construire son avenir

 Les bénéfices du bilan d’orientation sont nombreux.

Tout d’abord, à travers les différents tests de personnalité, le jeune acquière une meilleure connaissance de lui-même : ses atouts, ses forces, ses axes d’amélioration.

Le bilan lui offre également la possibilité, à travers notamment des tests de motivation et des tests quant à ses centres d’intérêt, de mieux appréhender ce qui fait sens pour lui, ce qui lui plaît, et d’avoir une idée plus précise de là où il pourra exprimer au mieux ses potentiels.

Ainsi, il sera à même de se diriger vers la bonne filière, celle qui lui correspond, qui correspond à qui il est et à ses aspirations professionnelles.

De plus, le coaching intégré dans notre modèle de bilan d’orientation offre également au jeune la possibilité de développer des qualités, des compétences personnelles qui lui seront utiles tout au long de sa vie. Les thèmes souvent abordés dans se cadre portent sur la confiance en soi, la mise en place de croyances porteuses, la projection vers le futur, et l’enseignement de différentes techniques que le jeune pourra utiliser à tout moment pour progresser.

Enfin, le bilan d’orientation vous donnera une vision la plus précise possible des différents cursus qui lui seraient favorables, des différents métiers dans lesquels il pourrait être en succès et s’épanouir.

Les objectifs d’un Bilan d’orientation

Savoir qui est le jeune, cerner sa personnalité, ses attentes

Déterminer ses aspirations, motivations, compétences, capacités, centres d’intérêts

Apporter de la visibilité sur les possibilités d’avenir : Quoi – Où – Quand – Combien de temps – Pourquoi – Pour quoi – Combien (budget)


Mes spécificités

J’accompagne en psychothérapie, coaching, bilan et enseignement les jeunes à partir de 8 ans.

Mes formations, certifications et expériences en terme de coaching et de psychologie sont des atouts majeurs pour permettre à votre enfant de se révéler et d’exprimer au mieux ses potentiels.


Le processus du Bilan d’orientation

(trame adaptable selon les besoins du jeune) [durée prévisionnelle : 4 à 6 semaines]

  1. Entretien préliminaire avec les parents et le jeune – 1h30 [à domicile ou à distance]
    1. Présentation du modèle, de la démarche, des outils
    2. Analyse des attentes et besoins du jeune et des parents
    3. Définition du planning, des entretiens et des conditions financières
  1. Entretien n° 1 avec le jeune – 2h [à domicile ou à distance]
    1. Questions / Réponses dans les 2 sens
    2. Tests initiaux
    3. Coaching (confiance en soi, estime de soi …) selon les besoins du jeune, exprimés ou identifiés par le coach-conseiller et / ou le jeune et / ou ses parents
    4. Explications sur les tests en ligne à réaliser avant l’entretien suivant
  1. Tests en ligne – à faire par le jeune dans le délai défini
    1. Consacrer un moment privilégié au calme et seul(e) d’environ 1h
    2. Répondre aux tests de la façon la plus sincère et juste possible
    3. Valider et informer le coach-conseiller
  1. Analyse du bilan par le coach-conseiller
    1. Analyse des tests effectués et des premiers entretiens
    2. Rédaction d’un rapport préliminaire
  1. Entretien n° 2 avec le jeune – 2h [à domicile ou à distance]
    1. Echanges autour de l’analyse, éclaircissements si nécessaire
    2. Tests complémentaires
    3. Coaching selon les besoins du jeune, exprimés ou identifiés par le coach-conseiller et / ou le jeune et / ou ses parents
  1. Analyse de l’ensemble des éléments par le coach-conseiller
    1. Finalisation de l’analyse des tests et échanges
    2. Finalisation de la rédaction du rapport du bilan
  1. Entretien de restitution avec les parents et le jeune – 1h30 [à domicile ou à distance]
    1. Remise du bilan et échanges autour de son analyse
    2. Remise des documents d’orientations et préconisations (écoles, universités …)
    3. Proposition éventuelle d’accompagnement complémentaire si besoin
      1. Aide à la préparation des dossiers pour les écoles, universités …
      2. Séances de coaching spécifiques selon les axes identifiés

 

Conditions financières :

Forfait : £825 – 7h d’entretiens + 4h de travail d’analyse et de préparation par le coach-conseiller

Entretien préliminaire à régler à l’avance : £195

Solde à régler avant le 1er entretien avec le jeune : £630

Le changement

changement

Certains d’entre nous aiment le changement, d’autres y résistent, parfois, il nous déstabilise, d’autres fois, il nous permet de mieux nous réaliser.

Il y a ces changements que l’on appelle intérieurement, que l’on demande, et qui, pourtant, nous surprennent.

Il y a ces changements que nous provoquons et qui pourtant viennent totalement nous déstabiliser.

Il y a ces changements que la vie nous impose et contre lesquels il est inutile de lutter, quoi que l’on souhaite finalement.

changement

Et s’il n’y a jamais qu’un seul modèle de changement, qui nous permette d’avancer correctement ? Car le changement a aussi ce pouvoir de nous permettre de nous remettre en question, de nous interroger plus en profondeur, et de redémarrer sur de nouvelles bases.

Je vous présente ici la matrice de que j’ai réalisée sur la base du modèle Hudson. Elle explique les deux types de changements, que je détaillerai ensuite.

Modèle Hudson Changement

 

Imaginez …

Le changement – Phase 1 – Démarrage

Hudson changement

PRO ==> Vous avez trouvé LE job qui vous va ! C’est magique !

PERSO ==> Vous venez de rencontrer LA personne avec laquelle vous allez – c’est sûr ! – passer le reste de votre vie !

Tout est super ! Tout est intéressant, passionnant, il y a tant à découvrir ! C’est top !!!

 

Le changement – Phase 2 – Désynchronisation

Hudson changement

PRO ==> Ce job magique, finalement après quelques années, devient tellement routinier. Vous n’apprenez plus rien, vous êtes lassé, démotivé.

PERSO ==> Après la nouveauté de la rencontre, quelques mois, quelques années … la relation s’est installée dans une sorte de routine, vous n’y trouvez plus vraiment votre compte, vous ne vous sentez plus trop épanoui

Et si vous faites le bilan, finalement, vous constatez que vous ne vous sentez plus en phase et vous demandez ce qui vous retient ici.

Deux solutions se présentent alors, dont découle le type de changement que vous allez pouvoir réaliser :

Le changement de Type 1 => Retour direct à la phase 1

PRO ==> Recherche d’un nouveau job / Démission suivi du démarrage dans un nouveau poste (qui, n’en doutons pas, sera celui de votre vie !)

PERSO ==> Rupture / Recherche d’un nouveau partenaire suivi de début d’une nouvelle relation (qui, c’est sûr, sera LA bonne !)

Alors, c’est simple : le schéma du changement de type 1 se reproduit en boucle ==> Phases 1 & 2 se succèdent avec plus ou moins de rapidité. Et cela va se répéter dans votre vie tant que vous n’aurez pas été au bout de cet article 🙂

Le changement de Type 2 intègre deux autres phases

Le changement – Phase 3 – Désengagement

Hudson changement

Cette phase est une phase d’isolement (ça ne veut pas dire que vous êtes seul(e) dans une caverne. L’isolement est intérieur, c’est plutôt une phase sans trop de communication. Réflexion en est le maître mot : pourquoi en suis-je là ? de quoi je ne veux plus ? qu’est-ce que je veux ? comment puis-je y parvenir ? qu’es-ce qui fait sens pour moi ? qui suis-je et qui est-ce que je veux devenir ? … etc …

PRO ==> C’est le moment de faire le point sur votre vie professionnelle, vos atouts, vos compétences, et aussi de réfléchir à comment vous voulez vous projeter dans l’avenir. Qu’attendez-vous, à ce moment de votre vie, de votre activité professionnelle ? Que voulez-vous atteindre ? QUI voulez-vous être en tant que professionnel ? Que voulez-vous réaliser

PERSO ==> Là aussi, le QUI est plus important que le QUOI. Quel homme, quelle femme suis-je ? Quel parent, quel époux(se) ? Est-ce que ça me convient ? Est-ce que je veux changer quelque chose en moi ?

 

Le changement – Phase 4 – Réintégration

Hudson changement

 

Vous êtes prêt(e) pour un vrai nouveau départ. Tout a été réfléchi, et dans votre réflexion, vous avez grandi, évolué. Votre ETRE a grandi, évolué. Et c’est cet ETRE évolué qui va faire de nouveau choix, conforme à QUI il est.

PRO ==> Vous savez parfaitement ce qui vous convient aujourd’hui, et votre recherche est très ciblée, très claire

PERSO ==> Là aussi, votre réflexion vous a permis de mieux comprendre votre positionnement, voire de le modifier. Vous êtes prêt(e) pour un nouveau départ, parfois aussi avec la personne qui fait déjà partie de votre vie.

 

Ce que vous apporte un changement de type 2 ?

Hudson changement

 

Avoir fait un travail sur vous-même qui vous permet :

  • un nouveau positionnement face à la situation qui vous a amené à vous questionner
  • un regard objectif sur vous-même
  • un désir de faire en sorte d’harmoniser votre personnalité, vos besoins et vos envies avec vos différents environnements

Comment y parvenir ?

Tout d’abord, une bonne compréhension du modèle expliqué ici. Cherchez à l’intégrer, à aller dans la profondeur de votre être intérieur plutôt que de passer par « raz le bol je laisse tomber ! » qui serait un changement de type 1.

Ensuite, bien sûr, ceci est un thème que j’aborde en coaching. Il peut aussi être le thème unique d’un coaching.

Merci d’avoir pris le temps de me lire,

A bientôt,

Claire

Les présupposés de la PNL

La PNL – Programmation Neuro Linguistique – repose sur un certain nombre de principes, appelés « Les présupposés de la PNL »

  • La carte n’est pas le territoire
    • notre représentation du monde n’est pas le monde
    • notre réalité est subjective
    • nous n’avons jamais accès à la réalité, nous accédons à notre représentation de la réalité
    • il est important de respecter la carte du monde de l’autre
    • le corps et l’esprit sont les aspects d’un même système cybernétique
PNL La carte n'est pas le territoire
  • On ne peut pas ne pas communiquer
    • même sans parler
    • notre corps communique en permanence
    • inconsciemment, on décrypte le non verbal
PNL Communication
  • Chacun prend la meilleure décision qu’il peut au moment où il la prend
    • accepter l’autre sans jugement, comme il est, avec respect de lui-même et de sa carte du monde
  • L’inconscient est un réservoir de ressources
    • tout le monde a des ressources
    • ces ressources peuvent être récupérées pour donner la possibilité de les transposer ailleurs
  • Il y a une intention positive dans chaque comportement
    • pour la personne elle-même, même dans la violence
    • l’intention positive répond à un besoin
    • l’intention positive peut s’exprimer d’une autre façon
  • Il n’y a pas d’erreur, seulement du feed back
    • une « erreur » est un jugement, on ne juge pas en PNL
    • j’ai découvert une des façons de ne pas obtenir le résultat que j’attends
    • j’ai fait la découverte d’une information importante, et c’est toujours un enrichissement
  • Il est plus aisé de se changer soi-même que de changer les autres
    • penser que l’autre doit changer, c’est le juger
    • à nous de nous adapter, d’être souple
    • c’est l’élément le plus souple d’un système qui contrôle le système
  • Un choix est meilleur qu’un non choix
  • Si ce que vous faites ne fonctionne pas, faites n’importe quoi d’autre
    • être créatif
    • décaler les choses peut nous permettre de faire tomber des barrières et des défenses
  • La confusion est la porte d’entrée à la réorganisation des perceptions

« De la confusion nait la lumière » (Claire)

  • Nous ne nous résumons pas à ce que nous faisons
    • Ce que nous faisons ne décrit pas exhaustivement qui sous sommes

Accéder à l’article sur la PNL

PNL – Programmation Neuro Linguistique

La PNL est avant tout un outil de communication et de transformation, adossé à une façon efficace de faire fonctionner notre cerveau.

En effet, grâce à la PNL, nous comprenons mieux les rouages mentaux dans lesquels, parfois, nous nous perdons.

PNL

P_rogrammation : les types de comportements que nous assimilons et reproduisons

N-euro : ce qui se produit dans notre cerveau

L_inguistique : notre langage et nos modes de communication

La PNL est née en Californie dans les années 70, à l’Université de Santa Cruz, de l’association de Richard Bandler et John Grinder.   

En étudiant le mode de fonctionnement des hommes qui réussissent, ils ont créé un ensemble d’outils autant rigoureux que flexibles, aujourd’hui utilisés dans de nombreux contextes, comme la thérapie, le coaching, l’enseignement ou le monde de l’entreprise.

Les principaux apports de la PNL proviennent de la Thérapie Brève et de l’Hypnose.

La PNL – Programmation Neuro Linguistique – repose sur un certain nombre de principes, appelés « Les présupposés de la PNL » qui fixent un cadre et facilitent la relation à l’autre 

  • La carte n’est pas le territoire
    • notre représentation du monde n’est pas le monde
    • notre réalité est subjective
    • nous n’avons jamais accès à la réalité, nous accédons à notre représentation de la réalité
    • il est important de respecter la carte du monde de l’autre
    • le corps et l’esprit sont les aspects d’un même système cybernétique
PNL La carte n'est pas le territoire
  • On ne peut pas ne pas communiquer
    • même sans parler
    • notre corps communique en permanence
    • inconsciemment, on décrypte le non verbal
PNL Communication
  • Chacun prend la meilleure décision qu’il peut au moment où il la prend
    • accepter l’autre sans jugement, comme il est, avec respect de lui-même et de sa carte du monde
  • L’inconscient est un réservoir de ressources
    • tout le monde a des ressources
    • ces ressources peuvent être récupérées pour donner la possibilité de les transposer ailleurs
  • Il y a une intention positive dans chaque comportement
    • pour la personne elle-même, même dans la violence
    • l’intention positive répond à un besoin
    • l’intention positive peut s’exprimer d’une autre façon
  • Il n’y a pas d’erreur, seulement du feed back
    • une « erreur » est un jugement, on ne juge pas en PNL
    • j’ai découvert une des façons de ne pas obtenir le résultat que j’attends
    • j’ai fait la découverte d’une information importante, et c’est toujours un enrichissement
  • Il est plus aisé de se changer soi-même que de changer les autres
    • penser que l’autre doit changer, c’est le juger
    • à nous de nous adapter, d’être souple
    • c’est l’élément le plus souple d’un système qui contrôle le système
  • Un choix est meilleur qu’un non choix
  • Si ce que vous faites ne fonctionne pas, faites n’importe quoi d’autre
    • être créatif
    • décaler les choses peut nous permettre de faire tomber des barrières et des défenses
  • La confusion est la porte d’entrée à la réorganisation des perceptions

« De la confusion nait la lumière » (Claire)

  • Nous ne nous résumons pas à ce que nous faisons
    • Ce que nous faisons ne décrit pas exhaustivement qui sous sommes

D’après Alain Cayrol & Patrick Barrère, dans l’ouvrage « S’initier à la PNL » :

L’objet de la PNL est de :

  • s’intéresser de près aux processus internes (neurologiques) qu’utilise une personne dans les différentes situations de sa vie
  • montrer comment cette activité interne (nos processus mentaux) et l’activité externe qui en découle (nos comportements) sont liées comme deux faces d’une même médaille
  • offrir des indicateurs externes, comportementaux et linguistiques, qui permettent de comprendre avec précision comment cela s’organise « dans la tête » d’une personne
  • expliquer et enseigner aux étudiants en se basant sur la connaissance des  éléments précités :
    • des moyens qui permettent de communiquer sur mesure avec ses interlocuteurs en s’adaptant à eux
    • des moyens d’obtenir d’eux des informations, verbales ou non verbales, nécessaires à la mise en œuvre d’une intervention
    • des techniques de changement qui permettent pour soi et ses clients d’évoluer et d’enrichir la vision de la réalité

Pour en savoir plus sur ce modèle d’accompagnement, vous pouvez me contacter via le formulaire de contact ou prendre un RV gratuit de 30 min.